Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0.00 € Taxes
0.00 € Total

Les prix sont TTC

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port TTC À définir
Taxes 0.00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Cultiver son Jardin en Ville ! 

Et si on cultivait des jardins en ville ?

Depuis quelques années une vague verte prend d’assaut les rues de la capitale, des grandes villes de l’Hexagone et des banlieues. Tels des champignons, les jardins poussent désormais un peu partout dans les zones urbaines. Zoom sur un phénomène mondial, devenu très hype, chez les citadins : cultiver un jardin.

 

On plante des jardins (d’)étonnants en ville

Jardins familiaux, partagés, communautaires, solidaires, participatifs, suspendus, jardins sur les toits, les murs, les balcons… Retour des potagers, installation de ruches -700 recensées récemment à Paris parmi lesquelles celles des toits de l’Opéra Garnier, de la Tour d’Argent- efflorescence des jardinières de « légumes à partager » posées dans des squares dotées d’écriteau « nourriture à partager », ronds-points plantés d’herbes aromatiques, végétalisation des pieds d’arbres… Tel un inventaire à la Prévert, les initiatives des jardiniers en herbe se comptent par brouettes et dépassent parfois l’entendement.

 

On plante des jardins en ville pour…

À chaque époque, les jardins ont façonné l’espace et rempli diverses fonctions. Depuis

peu, la seule fonction ornementale ne suffit plus. Ces petits coins de Paradis offrent des fonctionnalités nouvelles en réponse aux défis de notre société 3.0 : recyclage, économie, autonomie, écologie… La valeur esthétique demeure, mais on plante désormais des jardins en ville parce que la verdure est bienfaisante pour la qualité de l’air, l’écologie, la santé, le moral… Transformer les villes en d’immenses jardins pour tous, où il fait bon vivre, se promener, revenir à nos racines paysannes, découvrir les trésors de Dame Nature, la valeur du temps, mais aussi apprendre le sens du partage.

 

On plante des jardins en ville pour « convivier[1] » !

Beaucoup de ces espaces ont éclos dans le cadre d’une démarche participative citoyenne, fruit du travail d’associations, de collectifs d’habitants du quartier… On y plante des graines, on arrose, on laisse pousser, on partage dans la joie, mais on y cultive aussi des liens. De nombreuses festivités et réjouissances sont organisées dans ces Éden, nouvelle génération où la convivialité règne sans partage : pique-nique de quartier, fête des plantes, animations placées sous le signe de l’écologie, de l’économie solidaire…

 

Spéciale dédicace pour Montmartre, la verdoyante

Nous avons une tendresse particulière pour le 18e arrondissement parisien. C’est à Montmartre, butte pittoresque et so charming que notre petite entreprise -petite par sa taille, mais grande par ses ambitions- a pris son envol, il y a désormais X ans. Et si le 18e nous tient particulièrement à cœur, c’est aussi pour son caractère champêtre et authentique qui sied si bien aux valeurs que nous défendons ardemment : la nature, le végétal, car chez Akane avec nos pommes rouges nous voyons la vie en vert !

 

Montmartre et ses célèbres vignes, ses innombrables espaces de verdure, squares, ou autres jardins partagés qui innervent les rues de cet arrondissement historiquement et culturellement riche. Sans oublier les projets qui bourgeonnent, tel l’appel à initiatives lancé cet été par la mairie afin de poursuivre la végétalisation du 18e !

 

Voltaire aimait à dire qu’il fallait « cultiver son jardin ». Si cette maxime est à prendre au sens figuré, il n’est pas interdit, et même fort bénéfique, de suivre cet adage au sens propre. Alors à vos brouettes, râteaux et pelles, citoyens, citoyennes, armez-vous de patience, plantez, sarclez, binez, arrosez, c’est tendance, et la planète vo

[1] Néologisme : être dans la convivialité

Lire aussi...

0000